Canicule : comment éviter que la chaleur ne s'installe trop dans votre véhicule Citiz ?

Actualité publiée le 26/07/2019 | catégorie : Votre autopartage

Tout comme la fatigue, la chaleur nuit fortement à la bonne conduite (difficultés à se concentrer, somnolence...), et par temps chaud, l'habitacle de votre véhicule peut devenir une véritable fournaise. Voici quelques astuces pour la gérer au mieux :

1. Technique japonnaise : perdre une 10aine de degrés en quelques secondes 

Cette technique est très simple : en ouvrant le véhicule, commencez par baisser complètement la fenêtre côté passager, puis ouvrez et refermez la portière côté conducteur cinq fois de suite. Ensuite, répètez l’opération de l’autre côté. Ainsi, alors que l’air chaud est évacué par le mouvement d’ouverture et de fermeture de la portière, de l’air plus frais entre par la fenêtre ouverte.

Démonstration en vidéo :

2. Faire bon usage de la climatisation

La climatisation c'est pratique quand il fait chaud, mais seulement si elle est bien utilisée. Notamment trop de climatisation est mauvaux pour la santé : vous risquez de vous retrouver immédiatement avec un rhume carabiné, des maux de tête, et des allergies... Ne descendez donc la température que de 5 à 8°C en dessous de la température extérieure (par exemple il fait 35°C à l'extérieur, réglez la clim entre 27 et 30°C). Vous évitez en outre de souffrir de la chaleur en ressortant du véhicule lorsque vous vous êtes habitué à l'air frais intérieur.

3. Eviter d'encombrer le véhicule 

De manière générale, plus votre véhicule sera chargé, plus la chaleur se fera sentir : l'air doit pouvoir circuler le plus librement possible. Bien sûr, Citiz propose différentes catégories de voiture, de la citadine au monospace, pour vous permettre de choisir un véhicule adapté à vos besoin.

> En savoir plus sur les différentes catégories de voiture Citiz disponibles près de chez vous

En cours de location...

4.  Emporter un brumisateur d'eau et plusieurs bouteilles d'eau 

Il est important de s'hydrater régulièrement lorsqu'il fait chaud : c'est le moment d'opter pour une gourde à emporter partout avec soi ! Et pourquoi pas un brumisateur, qui permet d’apporter une sensation de fraîcheur, de réveiller l’épiderme, d'hydrater votre peau. Bon plan : au lieu d'un brumisateur en alu (pas très écolo), utilisez simplement un vaporisateur pour plantes, à trouver en jardinerie.

5. Conduir les vitres baissées 

Si vous n'appréciez pas le climatisation ou que le véhicule emprunté n'en dispose pas, rien de tel que de circuler avec les vitres baissées. Le flux d’air circule dans l’habitacle et fait voler les cheveux, ambiance vacances garantie. Pour bien en profiter, levez le pied pour réduire le bruit et prévenir les maux de tête. 

6. Se munir de serviettes éponges et bouteilles d'eau gelées

A très fortes chaleurs, solutions radicales ! Comme les serviettes éponges (imbibées d'eau) sorties du congélateur, que l'on conince dans les fenêtres. En l'absence de climatisation, parait-il que de placer des bouteilles d'eau glacées devant les aérations permet de rafraichir l'air, mais nous ne l'avons pas testé...

A l'arrêt...

7. Pour stationner, anticiper l'ombre

Pas si simple, car il s'agit d'anticiper le mouvement du soleil dans le ciel, et d'observer la position des arbres ou immeubles. En fonction de la durée de votre stationnement, une place en plein soleil sera peut-être à l'ombre plus tard, lorsque vous remontrez dans la voiture. 

8. Couvrir le tableau de bord d'un vêtement clair

Cette technique permet de limiter (un peu) l'absorption de la chaleur par les matérieux à l'intérieur de l'habitacle.

Ecoutez votre corps

- Buvez de l'eau ! Qui dit transpiration dit hydratation : hydratez-vous sans attendre la sensation de soif. Pour ne pas amplifier la désydratation, mangez plus léger, et évitez le café et l'alcool.

- Roulez plus doucement, redoublez de vigilance : lorsque la température intérieure d’un véhicule est de 35°, la réactivité de son conducteur est ralentie de 20% par rapport à 10 degrés de moins. C’est comme s’il conduisait avec 0,5g d’alcool par litre de sang !

- Acceptez l'idée de transpirer. Il n'y a pas que des mauvais côtés à la transpiration, c'est même excellent pour la santé. En effet, la transpiration participe à l'élimination des déchets et des toxines organiques qui circulent dans le sang. 

Source Gifs : giphy.com